Aller au contenu

Ce que des parents peuvent attendre d’un BCBA et d’une prise en charge ABA

Ce document a été publié en 2012 et traduit par un collectif auquel j’ai participé. Même si quelques informations ont pris une ride (nouvelles exigences de formation continue pour les BCBA, …) et d’autres concernent l’assurance maladie des USA, il résume bien ce que peuvent attendre les familles des services d’un BCBA, d’une prise en charge ABA et ainsi que les rôles de chacun (parents, professionnels, entourage, …) dans une prise en charge ABA :

http://www.bacb.com/Downloadfiles/ABA_Guidelines_ASD_French.pdf

Point sur la supervison BCBA / BCaBA

Je partage dans le document « Point sur la supervision » des infos sur la supervision BCBA ou BCaBA (toutes tirées du site du BACB). En effet, nombre de personnes qui cherchent de la supervision BCBA ne savent pas forcément quoi en attendre et/ou en exiger. J’espère que ce petit topo éclairera des lanternes!

Pour le retrouver, suivez le lien !

Liste des tâches BACB, 4ème édition traduite en français

Avis aux candidats BCBA : la Quatrième édition de la liste de tâches du BACB est désormais disponible en français.

http://www.bacb.com/Downloadfiles/Fourth%20Edition%20Task%20List%20-%20French.pdf

Merci à Marc Lanovaz pour sa relecture attentive.

D’autres ressources du BACB sont disponibles en français, voir la page Le coin des professionnels => Pour les psychologues => Ressources BCBA en français.

Présentation vidéo gratuite de l’ABA

La plateforme Canal Autisme du CNED vient de se lancer! Elle regroupe des ressources concernant l’accompagnement des personnes avec autisme. Ces ressources respectent les recommandations de la HAS.

J’ai pu y apporter ma petite contribution avec cette vidéo gratuite de 3h de présentation de l’ABA intitulée : « L’ABA est ses multiples applications au services des personnes porteuses de TED ».

http://canalautismev1.weebly.com/preacutesentation-de-laba.html

Je joins également le PDF des diapos qui accompagnent la présentation : L’ABA et ses multiples applications aux personnes porteuses de TED

Ainsi, vous pourrez imprimer les diapos et suivre la conférence en y ajoutant vos notes. Bon visionnage!

 

 

Pourquoi les enfants autistes méritent l’ABA

Ajout de la ressource : Le Top 10 des raisons pour lesquelles les enfants autistes méritent l’ABA

Souvent, les professionnels invoquent les preuves scientifiques pour recommander l’ABA. Mais il ne s’agit pas forcément des arguments qui parlent le mieux à certains parents. Une mère, qui pratique l’ABA avec son fils autiste déficitaire de 10 ans, a établi sa Top List des 10 d’arguments en faveur de l’utilisation de l’ABA avec les enfants autistes. Illustrée d’exemples tirés de sa vie et saupoudrée d’humour, cette liste qui se lit comme un roman parlera peut être mieux aux parents que nous ne le faisons, nous, professionnels…

Cf rubrique « Le coin des parents »

Une découverte prometteuse…

Il y a un an, le Professeur Lemonnier publiait les résultats d’un essai clinique :

Après avoir donné un diurétique (Burinex), en double-aveugle, pendant 3 mois à des enfants autistes, un enrichissement du langage et une amélioration du comportement des enfants qui deviennent plus « présents » a été constatée.

Ce médicament agit en bloquant le transporteur NKCC1, donc en faisant baisser la concentration de chlore intracellulaire ce qui mime l’effet de l’ocytocine. L’hypothèse est que les autistes ont une concentration de chlore intracellulaire élevée au niveau des neurones corticaux, donc le Burinex pourrait agir en baissant cette concentration de chlore anormalement élevée.

A l’heure actuelle, il publie un article dans Science avec le Professeur Yehzekel BEN‐ARI qui détaille les résultats de leurs recherches.

http://www.lemonde.fr/sante/video/2014/02/06/peut-on-soigner-l-autisme-avec-des-diuretiques_4361735_1651302.html

Affaire à suivre…

Modification ou analyse du comportement?

Et bien, je choisis l’ »analyse du comportement ». Car l’analyse sous-entend que l’on identifie clairement ce qui déclenche et maintient un comportement. Dans ce cas, on peut proposer des interventions efficaces car, connaissant la fonction du comportement, nous pourrons enseigner des comportements adaptés qui satisferont cette même fonction.

Exemple : A la récréation, un enfant autiste non verbal agresse fréquemment les autres enfants (= va vers un autre enfant et l’agrippe).

Si je pratique de la modification du comportement, je peux décider de rediriger cet enfant vers un coin de la récréation où il pourra taper sur un plot en mousse (sans se faire mal), avec peu de chances de succès, la fonction du comportement n’étant pas identifiée.

Si je pratique de l’analyse du comportement, je vais mener une évaluation fonctionnelle, voire une analyse fonctionnelle. Imaginons que cette évaluation m’amène à découvrir que cet enfant agresse les enfants qui ont un goûter à la confiture. Je pourrais apporter à ce problème une réponse bien plus efficace car je connais ce qui déclenche le problème. Je pourrais par exemple voir avec les parents s’ils peuvent fournir un goûter à leur enfant, enseigner à l’enfant à demander un petit morceau du goûter d’un camarade, …

Convaincus?