Aller au contenu

Ressources francophones

J’ai bien conscience que, vu que la quasi totalité des publications est en anglais, cela représente un frein à l’accès aux connaissances.

Un certain nombre de professionnels dans le champ de l’ABA en France ont vraiment à cœur de diffuser des publications importantes en langue française.

J’essaie de rassembler ici un certain nombre de liens et de documents déjà traduits. Bonne lecture…

_________________

Autisme et pratiques fondées sur les preuves.

Face à l’immensité de l’offre de prises en charge, il est extrêmement important d’avoir connaissance et recours aux pratiques fondées sur les preuves (ce sont également les recommandations de la HAS depuis 2012). Ce document, établi par le NAC (Natioanl Autism Project), traduit de l’anglais par un collectif bénévole, reprend l’état des connaissances de 2009 :

http://www.autisme-france.fr/offres/file_inline_src/577/577_P_21042_12.pdf

Parmi les conclusions, 2 choses me semblent intéressantes à retenir :

* Les pratiques fondées sur les preuves sont les suivantes (descriptif p 168-172) :

- les interventions sur les antécédents

- les prises en charge comportementales

- les prises en charge comportementales pour les jeunes enfants

- les interventions sur l’attention conjointe

- le modelage

- les stratégies d’enseignement en milieu naturel

- l’entraînement des pairs

- l’entraînement aux réponses pivots (PRT)

- les emplois du temps

- l’entraînement à l’autonomie

- les scénarios sociaux

* La part des outils de l’ABA dans chacune de ces approches est prépondérante : (p173) :

« Les traitements avérés identifiés dans ce document ont comme source différentes orientations théoriques ou domaines d’étude. Néanmoins, certaines tendances ont émergé de l’analyse de ces Traitements avérés. Environ deux tiers des Traitements avérés
ont été développés exclusivement à partir de la documentation comportementaliste (par exemple l’analyse du comportement appliqué, la psychologie comportementale et les supports aux comportements positifs). Sur le tiers restant, 75% représentent
des traitements pour lesquels la base de recherche provient principalement de la documentation comportementaliste. Les contributions complémentaires proviennent d’une documentation non comportementaliste émanant des domaines de la pathologie du langage et de l’éducation spécialisée. Ces chercheurs ont souvent accordé de l’importance aux considérations développementales. Moins de 10% (par exemple les scénarios sociaux) du nombre total des Traitements avérés proviennent de la théorie de l’esprit.
D’une manière intéressante, même ces programmes d’intervention incluent souvent une composante comportementaliste. »

Toujours concernant les pratiques fondées sur les preuves, un nouveau rapport de l’équipe « Autism Evidence-Based Practice Review Group » du Frank Porter Graham Child Development Institute
de l’Université de Caroline du Nord de Chapel Hill, sorti en 2014, met à jour les connaissances.

http://fpg.unc.edu/sites/fpg.unc.edu/files/resources/reports-and-policy-briefs/2014-EBP-Report.pdf

Il évalue 456 articles de bonne qualité scientifique
Il inclut les recherches de 1990 aux plus récentes qui n’étaient pas incluses dans les anciens rapports
Il utilise un processus d’évaluation plus rigoureux que les anciens rapports.

Ce rapport n’a pas encore été traduit en français, mais voici ses conclusions (p28) :

Pratiques fondées sur les preuves : ancienne revue de 1997 à 2007 Pratiques fondées sur les preuves : nouvelle revue de 1997 à 2011 Raisons du changement :
Interventions basées sur les antécédents Interventions basées sur les antécédents
Interventions cognitivo-comportementales Plus de preuves accumulées
Instruction aidée par ordinateur Conceptualisation étendue (voir l’intervention et l’instruction aidée par la technologie)
Renforcement différentiel des autres comportements Renforcement différentiel des autres comportements
Enseignement par essais distincts / discrets (DDT) Enseignement par essais distincts / discrets (DDT)
Exercice Plus de preuves accumulées
Extinction Extinction
Evaluation fonctionnelle du comportement Evaluation fonctionnelle du comportement
Entraînement à la communication fonctionnelle Entraînement à la communication fonctionnelle
Modelage Plus de preuves accumulées
Interventions naturalistes Interventions naturalistes
Interventions mises en oeuvre par les parents Interventions mises en oeuvre par les parents
PECS PECS
Instructions et Interventions par l’intermédiaire des pairs Instructions et Interventions par l’intermédiaire des pairs
Entraînement aux réponses pivot Entraînement aux réponses pivot
Guidances / aides / incitations Guidances / aides / incitations
Renforcement Renforcement
Interruption/Redirection de la réponse Interruption/Redirection de la réponse
Scripts (scénario) Plus de preuves accumulées
Autogestion Autogestion
Récit / scénarii sociaux Scénarii sociaux
Appareils de synthèse vocale Conceptualisation étendue (voir l’intervention et l’instruction aidée par la technologie)
Entraînement aux compétences sociales Entraînement aux compétences sociales
Groupes de jeux structurés Plus de preuves accumulées
Systèmes de travail structurés Des critères plus rigoureux réduisaient les preuves dans le rapport précédent
Analyse de tâches Analyse de tâches
Instruction et Intervention assistées par la technologie Conceptualisation étendue (recouvrait précédemment l’instruction assistée par ordinateur et les appareils de synthèse)
Délai de temps (Time delay) Délai de temps
Modelage par vidéo Modelage par vidéo
Supports visuels Supports visuels

« Une tendance claire dans l’ensemble des études de cette revue était la sélection par les auteurs d’EBP (pratiques fondées sur les preuves) – le plus souvent des techniques d’analyse appliquée du comportement – utilisées en combinaison pour traiter un problème spécifique ou objectif pour le participant. Par exemple, pour enseigner à deux élèves atteints de TSA des compétences d’escalade, Kaplan – Reimer et al. (2011) ont utilisé l’estompage du stimulus (c’est à dire, une forme d’intervention sur les antécédents), l’enseignement sans erreur (c’est à dire, une forme d’aide), et du renforcement positif pour créer un bouquet d’interventions comportementales. D’autres bouquets d’interventions comportementales particuliers traitent des comportements problématiques (Strain et al., 2011). Les bouquets d’interventions comportementales spécifiques n’ont pas été classés comme EBP dans cette revue, bien que ces bouquets eux-mêmes étaient constitués d’ EBP. La raison pour ne pas qualifier ce groupe comme une EBP est que les pratiques sont sensiblement différentes les unes des autres, et aucun bouquet individuel n’était répliqué dans des études ultérieures pour démontrer que ce bouquet était applicable plus largement qu’aux circonstances particulières dans lesquelles il a été employé. Ces bouquets d’interventions démontrent, cependant, l’utilité des EBP dans la satisfaction des besoins comportementaux individuels des enfants et adolescents atteints de TSA. » p29

A partir de la p 47 (Appendice B), le rapport décrit en 1-2 pages chaque intervention.

_________________

Glossaire franco-anglais des 1000 termes de l’Analyse du Comportement :

Avec l’équipe d’ABA Suisse et d’autres collaborateurs, nous avons le plaisir de proposer ce premier glossaire bilingue de près de 1000 termes utilisés en Analyse du Comportement.

http://bacb.com/wp-content/uploads/2015/07/French-ABA-Glossary.pdf

Cette tentative d’uniformisation/recensement des usages nous permettra de poursuivre d’autres travaux de traduction avec une base commune! et donc, de proposer prochainement de nouvelles ressources de qualité en langue française, car la compréhension / diffusion de l’ABA en France passe aussi par un accès à des ressources de qualité en langue française.

 _________________

Lignes directrices pour les TSA

Ce document a été publié en 2012 et traduit par un collectif auquel j’ai participé. Même si quelques informations ont pris une ride (nouvelles exigences de formation continue pour les BCBA, …) et d’autres concernent l’assurance maladie des USA, il résume bien ce que sont les TSA, ce qu’est l’ABA , les caractéristiques d’une prise en charge ABA et ainsi que les rôles de chacun (parents, professionnels, entourage, …) dans une prise en charge ABA :

http://www.bacb.com/Downloadfiles/ABA_Guidelines_ASD_French.pdf

_________________

Code de déontologie des Analystes du Comportement

Ces lignes directrices de conduite responsable de l’Analyste du comportement recouvrent 10 domaines :

1. La conduite responsable d’un Analyste du Comportement (notamment utiliser des pratiques fondées sur la preuves et se former de manière continue)

2. La responsabilité de l’Analyste du Comportement envers ses bénéficiaires (notamment pratiquer dans son champs de compétences, avoir recours à de la supervision si ce n’est pas le cas et utiliser les procédures les plus efficaces)

3. Evaluer le comportement (notamment l’évaluation fonctionnelle des comportements)

4. L’Analyste du Comportement et le programme de changement de comportement individuel (notamment le recours aux renforcement et aux procédures les moins contraignantes en priorité)

5. L’Analyste du Comportement en tant qu’enseignant et/ou superviseur (notamment la supervision continue comme clé d’un suivi efficace)

6. L’Analyste du Comportement et le lieu de travail

7. La responsabilité éthique de l’Analyste du Comportement envers le champs de l’analyse du comportement

« L’Analyste du comportement a la responsabilité de soutenir les valeurs de l’analyse du comportement, de diffuser les connaissances au public, d’être familier avec le présent Code de Déontologie, et de décourager l’appropriation de compétences par des professionnels ne présentant pas les niveaux de formation minimales requis et cités dans le présent Code de Déontologie. »

8. La responsabilité de l’Analyste du Comportement envers ses collègues (notamment, le fait de veiller à ce que des pratiques éthiques soient employées par ses collègues envers ses bénéficiaires)

9. La responsabilité de l’Analyste du Comportement envers la société

10. L’Analyste du Comportement et la recherche